Ma relation est-elle toxique ? 12 signes révélateurs

Dernière mise à jour : 10 avr. 2019



Dans toute relation de couple, qu'elle quelle soit, les partenaires sont inévitablement confrontés à certaines étapes et périodes de leur histoire, à des conflits, des disputes, des incompréhensions et parfois même, à un certain malaise. Toutefois, cela ne rend pas pour autant la relation toxique.


Alors, à quel moment peut-on se dire que la relation n'est pas saine et qu'il est peut-être préférable de songer à y mettre un terme ou d'envisager l'aide un professionnel qui pourra mettre en lumière les mécanismes inconscients des partenaires pour sortir de la spirale et trouver une solution. 


Voici les 12 signes qui doivent vous éclairer :
1) Vous n'avez jamais eu avec votre partenaire, de vraies et longues périodes de sérénité, même au début de votre histoire.

Depuis que vous êtes ensemble, c'est merveilleux et le jour suivant, c'est l'enfer. Vous alternez sans cesse des moments de joie intense et des moments de mal-être et de conflits. Les crises s'enchainent, laissant peu de place aux instant apaisés



2) Vous ne vous sentez pas libre d'être vous-même

Vous avez peur d'exprimer vos idées et surtout peur du jugement de l'autre, qui a d'ailleurs souvent tendance à vous rabaisser ou à mettre en avant vos faiblesses.

Depuis le début de votre relation, vous n'êtes plus vraiment vous mêmes. Vos proches vous trouvent changé mais vous n'acceptez pas leurs remarques. En toute honnêteté, si vous regardiez une photo de vous avant le début de l'histoire et une maintenant, il est fort probable que vous vous apercevriez que la petite étincelle qui illuminait votre regard soit, quasi ou totalement éteinte.


3) Vous n'exprimez plus vos besoins, vos envies

Vous ne dites jamais ce dont vous avez besoin, au point finalement de ne plus savoir ce dont vous avez envie, vous n'arrivez plus à identifier vos besoins.


4) Vous êtes émotionnellement affaiblis, comme "vidés"

Vous vous sentez souvent à fleur de peau, vous ressentez un mal-être sans parvenir véritablement à en identifier la cause. Vous êtes émotionnellement épuisés au point de voir des signes corporels inexpliqués apparaitre : maux de tête, vertige, malaise, nausées….


5) Vous n'osez pas rentrer en conflit de peur de le / la perdre

Vous vous efforcez d'éviter la moindre dispute, même sur un échange anodin et cela vous prend une énergie folle. Vous êtes capable de faire des choses qui ne vous ressemblent pas, à l'inverse de vos valeurs, pour ne pas le / la perdre.


6) Vous vous surprenez à mentir

Vous lui mentez par omission même sur des choses futiles. Vous avez déjeuné avec un ami / une amie de longue date, vous avez passé deux heures au téléphone avec votre mère, mais vous n'en parlez pas de peur que cela soit mal interprété. Vous préférez ne rien dire, plutôt que de devoir affronter une énième dispute.


7) Votre réseau social s'amenuise comme peau de chagrin

Avant de le / la connaitre, vous aviez de nombreux amis, des collègues mais depuis un moment, vous vous apercevez que votre cercle d'amis se réduit. Votre partenaire n'apprécie pas vos fréquentations et vous préférez les voir moins, même si vous en souffrez. Vous avez même pris de la distance avec vos parents, vous vous sentez coupable de cette situation mais n'arrivez pas à imposer votre envie de les voir plus souvent.


8) Vous pardonnez tout et tout le temps et trouvez des excuses à tout

Vous êtes prêts / prêtes à tout pardonner même si au fond de vous, certaines attitudes ou agissements vous blessent ou vont à l'encontre de vos valeurs. Vous parvenez toujours à lui trouver des excuses : Il /elle a eu une enfance difficile, il / elle a des tensions au travail, ses anciennes relations amoureuses ont été traumatisantes, il / elle est déprimé (e). Tout est prétexte à tout excuser. Vous n'avez plus aucune objectivité.


9) Vous vous surprenez à vous dire que vous êtes mieux quand il / elle n'est pas là

Il / elle part une semaine pour le boulot, et vous attendez presque cette semaine avec une certaine impatience, sans vraiment oser vous l'avouer. Vous allez pourvoir être au calme, serein (e), vous retrouvez un peu. voir des amis, sortir, faire ce que vous avez envie sans peur du conflit, du jugement, sans avoir cette  petite boule au ventre qui vous pèse. 


10) Vous vivez sous la menace au quotidien

Vous devez faire face à la moindre dispute, aux phrases cinglantes de votre partenaire : "je vais partir", "je vais te quitter". Votre partenaire vous menace de partir dès qu'il y a divergence d'opinion ou dès que vous ne faites pas comme lui / elle le souhaite.


11) Vous avez perdu confiance en vous

Votre confiance en vous est au plus bas et vous vous sentez incapable d'agir, vous doutez de tout. Votre estime de vous s'amenuise et des petites phrases comme "je ne vaux rien" ou encore "je suis vraiment trop nul / nulle inondent votre tête .


12) Vous avez du mal à faire des projets d'avenir

Il vous est compliqué d'envisager l'avenir et de faire des projets concrets. Dans les périodes calmes, vous êtes capables de vous projeter sur des futures vacances, un déménagement, mais très vite, quand une nouvelle crise survient, les doutes vous assaillent et le moindre projet devient plus une angoisse qu'une perspective réjouissante. Quand finalement vous parvenez à vous lancer dans un projet, ce n'est pas avec une véritable joie mais plus avec la crainte de ce que l'autre va penser ou de comment cela va t-il vraiment se passer l'instant venu.



Les véritables questions que vous devez vous poser sont les suivantes :


- "Suis-je heureux / heureuse avec mon partenaire" ?

- "Suis-je moi même quand nous sommes ensemble" ?

- "L'avenir est-il plus une source d'angoisse qu'une perspective réjouissante ?"


Répondre en toute honnêteté à ces questions est parfois difficile car cela oblige à regarder les choses en face, et à prendre parfois des décisions compliquées. Il ne faut pas hésiter à se faire aider par un professionnel si besoin et consulter seul (e) ou à deux.




550 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout