La charge mentale : un danger pour le couple ?

Dernière mise à jour : 17 janv. 2020



De quoi parte-t-on ?

Le terme charge mentale apparait dans les années 80 et pourrait se définir comme un travail perpétuel de l'esprit qui doit sans cesse penser à toutes les tâches à mettre en pratique afin d'assurer la bonne marche de la maison et le confort de tous.


Cette charge de l'esprit ou plutôt cette surcharge mentale, touche beaucoup plus les femmes, et notamment les femmes avec enfants. Mêmes si certains hommes peuvent ressentir cette charge également au quotidien, il faut être honnête, culturellement, la femme a longtemps était la "grande prêtresse du foyer" et même si beaucoup d'entre elles travaillent désormais, dans l'inconscient collectif, ce rôle de gestion de la maison leur incombe encore souvent et il faudra certainement du temps et des prises de conscience pour que l'équilibre s'établisse.


Car même si nombreux sont les hommes à participer à un grand nombre de tâches ménagères, à gérer les enfants si nécessaire, le chef d'orchestre reste souvent la femme qui doit "penser" et "faire" avec une crainte : ne rien oublier.  


Qui ne sait jamais senti débordé au quotidien par une multitude de pensées envahissantes : faire la liste de courses, ne pas oublier de prendre rendez-vous chez le médecin pour le petit dernier, penser au sac de piscine de l'ainé, signer les contrôles du cadet, faire les inscriptions à la gym, penser à racheter des sacs poubelles, regarder les locations de vacances pour les vacances d'été, renvoyer le contrat d'assurance, penser au contrôle technique de la voiture, planifier des dates pour inviter les voisins à diner, acheter un cadeau pour l'anniversaire de belle-maman et même l'approche des vacances est parfois vécue avec anxiété car il faut penser à faire les valises pour tout le monde, sans rien oublier et surtout pas l'ordonnance du médicament du bébé !  


Cette liste sans fin que la grande majorité d'entre nous ramène sur son lieu de travail sans parvenir à s'en libérer peut devenir totalement épuisante et avoir des conséquences non négligeables pour le couple.



Comment en effet parvenir à préserver son couple ? A organiser un diner à deux alors même que nous n'avons pas eu le temps de remplir le frigo ? Comment garder une vie sexuelle et intime épanouissante et satisfaisante quand à 20h30, nous ne rêvons que d'une chose, à savoir : dormir ! et Comment parvenir à ne pas créer de distance avec son amoureux quand la quasi totalité des échanges et communication se réduit principalement à parler de l'intendance de la maison, de l'école des enfants ou du choix de l'assurance auto !


Quelles solutions ?

1) N'hésitez pas à en parler avec votre conjoint


Si vous vous sentez de plus en plus débordé par vos pensées et avez le sentiment que cette charge ne cesse de s'alourdir, il est important de le verbaliser et de prendre conscience de ce qui vous arrive. En parler avec votre conjoint est un bon début. Mais attention, il faut en parler au moment opportun, et de manière constructive en expliquant vos ressentis, vos émotions, vos craintes et non en déboulant dans le salon totalement hystérique en reprochant à l'autre d'avoir oublié encore une fois d'acheter des sacs poubelles et en déferlant votre colère et votre agacement. 



2) Trouver des solutions logistiques ensemble


Etablissez la liste de vos pensées envahissantes, des thèmes récurrents et des tâches qui reviennent périodiquement. Répartissez-vous ensuite les actions et déléguez !!

Une règle toutefois ; ne pas critiquer le résultat obtenu dans le cadre de cette répartition. Car si vous restez critique sur le résultat, votre partenaire se sentira infantilisé et n'aura plus envie de participer. Dites vous qu'il/elle ne fait pas comme vous et que sa manière de faire, même si elle est différente de la votre doit être respectée. Rien ne vous empêche toutefois d'échanger sur une manière de faire mais sans critique dévalorisante ! 



3) Apprendre à lâcher prise et relativiser

Réfléchissez aux actions qui sont réellement importantes et aux conséquences si elles ne sont pas réalisées comme vous le souhaitez ou quand vous le souhaitez. La blouse de la petite dernière n'est pas repassée ? est-ce tellement important au fond ? Posez-vous la question de l'importance des choses et également de l'importance pour qui ? Est-ce important pour vous ou pour l'image de perfection et de maitrise que l'on souhaite renvoyer aux autres ?

Cette quête de la perfection nous enferme souvent dans des obligations alliénantes et épuisantes.


4) Pensez à vous


Souffrir de surcharge mentale, est un souci légitime de donner le meilleur de soi à ceux que l'on aime, afin qu'ils se sentent bien au quotidien et soient heureux. Mais la première responsabilité est peut-être à avoir vis-à-vis de soi-même.

Prendre soin de soi est primordiale et il n'y a aucune culpabilité ou sentiment d'égoisme à avoir.


Se sacrifier n'est jamais positif à long terme car on finit par en vouloir aux autres alors même que ces derniers ne nous ont rien demandé explicitement et que nous avons endossé ce rôle spontanément.


Modifier ses comportements et mettre tout en œuvre pour diminuer la charge de son esprit ne sera que bénéfique pour soi mais également pour l'harmonie de sa famille, de son couple, pour mieux communiquer avec son partenaire, pour préserver la complicité et la sexualité de l'union.


Trop de couples arrivent en séance totalement épuisés par le quotidien évoquant des problèmes de communication, d'éloignement, de distance entre eux, de sexualité et souffrant de cette surcharge mentale dont ils n'ont pas pu se préserver.



La Thérapie de couple leur permet de prendre du recul et de sortir de ces mécanismes bloquants.


Marjorie Mateu - Thérapeute de couple - Thérapeute relations amoureuses

Séance en couple ou en individuelle

La Garenne - Colombes - 06.12.71.43.80



   


293 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout